Rénovation des Logements

Rédigé par denis magnier - - 1 commentaire

 

Rénovation des logements : l’Anah va subventionner les travaux réalisés avec les particuliers

LE MONITEUR.FR

Mots clés : 

Performance énergétique

 - 

Bâtiments d’habitation

Logo de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)

© Anah - Logo de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)

Au 1er janvier 2015, l’Agence nationale pour l’habitat pourra octroyer une nouvelle aide dans le cadre du programme Habiter Mieux. Il s’agit du dispositif d’auto-réhabilitation accompagnée. Il vise à subventionner les travaux de rénovation énergétique menés en partie par les propriétaires eux-même. A condition qu’ils soient accompagnés par des entreprises spécialisées.

L’Agence nationale pour l’habitat (Anah) va subventionner les travaux de rénovation énergétique en partie réalisés par les propriétaires. Cette subvention, intitulée « ARA » pour auto-réhabilitation accompagnée, s’inscrit dans le cadre du programme Habiter Mieux et sera lancée à titre expérimental à partir du 1er janvier 2015. L’Anah en tirera le bilan au dernier trimestre 2015.

 

Une mesure qui vise les travaux intérieurs

 

« En général, les subventions de l’Anah contribuent à financer un bouquet de travaux, comme des opérations liées à l’isolation de la toiture couplées à la réhabilitation des installations de chauffage, rappelle-t-on à l’Anah. Dans cet exemple et avec l’ARA, le propriétaire pourra décider de réaliser lui-même une partie des opérations. Il s’agira plutôt de travaux de rénovation interne, comme la pose de Placoplatre®, de menuiseries, etc. » Enfin, pour que l’ARA soit octroyée, le propriétaire devra être encadré par une entreprise spécialisée dans l’accompagnement de travaux. « Ces sociétés vont signer une charte avec l’Anah », explique-t-on à l’agence nationale de l’habitat.

Les propriétaires qui mettront la main à la pâte ne devront pas posséder des compétences reconnues (diplôme par exemple). « Seuls les particuliers qui se sentiront capable de réaliser les travaux pourront bénéficier de l’ARA, explique une source proche du dossier. Ils feront des économies sur la main d’œuvre, leur reste à charge sera donc moins élevé. »

 

Jusqu’à 300 euros d’aide journalière octroyée pour l’accompagnement

 

A priori, aucun nouveau budget ne devrait être accordé pour financer l’ARA. « Cette subvention fera partie des aides déjà octroyées dans le cadre du programme Habiter Mieux », nous explique-t-on. Cette aide couvrira le coût hors taxe (ht) de l’achat de matériaux, la location ht de matériel, le coût de la garantie complémentaire liée à l’ouverture de chantier et enfin, le montant facturé par l’entreprise d’accompagnement. « Dans la limite de 300 euros par jour hors taxe, pour 40 jours maximum ».

Demain, les propriétaires vont-ils concurrencer les artisans du BTP sur le marché de la rénovation et limiter leurs parts de marché ? « Pas du tout, on sera sur des volumes marginaux, assure-t-on à l’Anah. Nous estimons que les travaux qui seront subventionnés n’auraient pas été engagés par les propriétaires à cause de leur coût trop élevé. Avec ce dispositif, nous viendrons en aide à des publics nouveaux, qui consommeront des matériaux qui ne l’auraient pas été sans coup de pouce. »

 

 

Photo de Denis Magnier

À propos de l'auteur

bonjour, professionnel du batiment de plus de 30 ans, Monsieur MAGNIER est à votre service pour tous vos projets de rénovation: extension ou agrandissement, surélévation et/ou modification, pour vos intérieurs et extérieurs. Il peut vous faire vos plans de projets et tous les plans et dossiers administratifs pour le permis de construire ou de travaux. Tous les corps de métiers sont a votre service. N'hésitez pas à faire appel à lui.
Merci et à bientôt. 

1 commentaire

#1 Stephanie a dit :

Salut, super Merci pour l' information, Explication vraiment au top

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la troisième lettre du mot xtjg ? :