Aides de l’Anah en 2019 : un budget en hausse

Rédigé par denis magnier - - aucun commentaire

Aides de l’Anah en 2019 : un budget en hausse

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) a adopté son budget 2019 le 28 novembre dernier. Avec une hausse de près de 10 %, l’organisme public bénéficiera d’un budget de 874,1 millions d’euros pour soutenir la rénovation et l’amélioration de l’habitat en France. Concrètement, ce sont plus de particuliers qui pourront bénéficier des aides de l’Anah en 2019.

Pour rappel, les aides de l’Anah ont pour objectif de soutenir la réalisation de travaux sur les logements privés. En 2018, l’organisme visait la rénovation de 104 000 logements : un objectif dont les résultats seront connus en début d’année prochaine. En 2017, l’Anah avait participé au financement de 81 000 rénovations de logements, un chiffre encourageant mais en dessous de l’objectif fixé à 127 000 rénovations au début de l’année.

L’essentiel des travaux financés concerne la rénovation énergétique : 2/3 du budget 2019 seront consacrés à ce pôle de dépense, soit 75 000 logements rénovés. Parmi les évolutions à prévoir, la multiplication par deux dessubventions de l’Anah destinées à adapter les logements des personnes en perte d’autonomie, notamment les seniors et les personnes handicapées. Dans les faits, un budget de 100 millions d’euros sera alloué à ce type de travaux.

Dernière nouveauté concernant les aides de l’Anah en 2019 : la mise en œuvre de la rénovation des copropriétés dégradées. Au total, 700 copropriétés en difficulté, soit 50 000 logements, sont concernés par ces travaux. Un chantier majeur, chiffré à 2,5 milliards d’euros d’argent public sur dix ans.

 

Précarité énergétique en France : l’Anah continue le combat

Depuis plusieurs années, l’Anah multiplie les aides et les subventions accordées aux particuliers afin de faire reculer la précarité énergétique en France. Une action menée sur le long terme, et nécessaire pour de nombreux foyers qui ne sont pas en mesure de payer leur facture d’énergie.

Selon une étude OpinionWAy pour Fioulmarket réalisée en 2018, 37 % des Français·es craignent de ne pas pouvoir se chauffer suffisamment cet hiver. Il s’agit :

  • à 41 % de femmes ;
  • à 44 % de 25-34 ans ;
  • à 45 % de locataires ;
  • à 43 % de résident·es de zones rurales.

Sur l’ensemble du panel, 56 % des interrogés estiment que leurs dépenses en chauffage sont trop élevées. Plus préoccupant, 1 Français·e sur 3 a déjà dû arrêter de se chauffer pour des raisons financières. Les initiatives de l’Anah ont pour objectif de faire baisser ces chiffres : octroyer des aides pour l’installation d’un appareil de chauffage plus performant ou financer des travaux d’isolation (parois, combles, toitures, ouvertures...) permet de lutter contre les déperditions d’énergie. Les foyers se chauffent moins et plus efficacement, faisant baisser leur facture sans diminuer leur bien-être.

6 dispositifs pour financer votre rénovation énergétique

Rédigé par denis magnier - - aucun commentaire

6 dispositifs pour financer votre rénovation énergétique

 

aides-rénovation

Il existe plusieurs aides et subventions afin de vous soutenir dans vos travaux de rénovation énergétique.

 

Le Dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE)

 

La Prime Quelle Energie

 

La Prime Quelle Energie s’inscrit dans le dispositif des CEE, dispositif créé par l’Etat dans le but de réduire la consommation énergétique des Français.

 

Elle est distribuée sous forme de chèque bancaire et peut atteindre des centaines d’euros. Son montant est proportionnel à la quantité d’économies d’énergie réaliséeset varie également en fonction de la localisation géographique, du type de travaux, du type de logement, de la surface…

 

Pour l’obtenir, le bénéficiaire doit être propriétaire ou locataire d’une résidence principale ou secondaire achevée depuis au moins 2 ans. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Les démarches sont simples et doivent s’effectuer dans cet ordre :

  •  

    Faire la demande en ligne

     

  • Signer les devis et faire réaliser les travaux

  • Remplir le dossier en ligne avec les documents suivants : devis signé, attestation sur l’honneur signée, facture.

     

  • Une fois votre dossier validé par nos services et par l’administration, votre chèque est envoyé directement chez vous

     

La Prime Quelle Energie est sans condition de ressources mais son montant peut être bonifié : on parle de la Prime Quelle Energie Plus.

 

La Prime Quelle Energie Plus

La Prime Quelle Energie Plus permet aux foyers dont les revenus se situent en dessous d’un certain seuil d’éligibilité d’augmenter le montant de leur Prime Quelle Energie. Voici les différents plafonds, définis par l’Anah :

Plafonds de ressources Ile-de-France

 

Nombre de personnes composant le ménage Premier seuil d’éligibilité (ressources inférieures à) Second seuil d’éligibilité (ressources inférieures à)
1 20 079 € 24 443 €
2 29 471 € 35 875 €
3 35 392 € 43 086 €
4 41 325 € 50 311 €
5 47 279 € 57 555 €
Par personne supplémentaire + 5 943 € + 7 236 €

 

Plafonds de ressources Province

 

Nombre de personnes composant le ménage Premier seuil d’éligibilité (ressources inférieures à) Second seuil d’éligibilité (ressources inférieures à)
1 14 508 € 18 598 €
2 21 217 € 27 200 €
3 25 517 € 32 710 €
4 29 809 € 37 215 €
5 34 121 € 43 742 €
Par personne supplémentaire + 4 301 € + 5 510 €

 

Les conditions et les démarches sont les mêmes que pour la Prime Quelle Energie. Seul un document supplémentaire est demandé : votre avis d’imposition ou de non-imposition de l’année N-2 ou N-1 (celui dont les revenus sont les moins élevés).

 

La Prime Coup de Pouce Quelle Energie

 

Vous pouvez bénéficier de 2 000 € ou 3 000 € en remplaçant votre ancienne chaudière fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables :

  •  

    Chaudière à bois

     

  • Pompe à chaleur air/eau

     

  • Pompe à chaleur géothermique

     

  • Système solaire combiné

     

Cette Prime est sous conditions de ressources. Le montant s’élève à 3 000 € pour les foyers appartenant au premier seuil des plafonds de l’Anah (voir ci-dessus), et à 2 000 € pour le second seuil.

 

L’isolation des combles à 1€ (Le Pacte Energie Solidarité)

 

Grâce au Pacte Energie Solidarité, vous pouvez bénéficier de l’isolation de vos combles isolés pour seulement 1€.

 

Pour cela, il faut être propriétaire ou locataire d’une maison individuelle avec descombles perdus non isolés ou une isolation vieillissante (plus de 15 ans), et avoir des revenus inférieurs au premier seuil d’éligibilité défini par l’Anah. Les ménages situés au-dessus de ce seuil peuvent tout de même bénéficier d’un tarif préférentiel.

 

Le Pacte Energie Solidarité s’adresse à toute la France, à l’exception de Paris, de la Corse et des DROM-COM.

 

Après avoir validé votre demande, un conseiller du Pacte Energie Solidarité vous rappelle afin de vous faire parvenir un dossier à remplir. Un installateur certifié RGE se déplace ensuite pour réaliser les travaux en quelques heures. La méthode appliquée est celle du soufflage au sol de laine de verre minérale, un isolant performant et écologique à 98%.

 

Vous pouvez tester votre éligibilité et calculer le montant des aides et subventionspour vos travaux de rénovation énergétique !

 

 

 

 

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

 

Le CITE est une réduction d’impôt, qui s’élève à 30% du montant éligible des travaux.

Il s’applique seulement sur l’équipement, à l’exception de la PAC géothermique et de l’isolation des comblesmurs ou sol, travaux pour lesquels le coût de la main d’ouvre bénéficie également d’une réduction de 30%.

 

Le crédit d’impôt est la seule aide que vous pouvez toucher en effectuant les démarches après la réalisation des travaux. Pour en bénéficier, vous devez indiquer dans votre déclaration de revenus les travaux réalisés. Vous pourrez alors bénéficier d’une réduction fiscale sur vos prochains impôts. Si vous êtes non imposable, vous recevrez un chèque de l’Etat.

 

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

 

L’Eco-prêt à taux zéro est un prêt classique dont les intérêts sont payés par l’Etat. Il est sans condition de ressources.

 

Le montant peut aller jusqu’à 20 000 € pour un bouquet de deux travaux et jusqu’à30 000 € pour un bouquet de trois travaux ou plus ou pour des travaux qui permettent une amélioration de la performance énergétique globale.

 

Toutes les banques ne sont pas aptes à délivrer un Eco-PTZ. Il faut donc se renseigner auprès des établissements bancaires. Une fois le prêt sollicité, la banque décidera, comme pour toute demande de prêt classique, l’octroi du prêt selon votre endettement et votre capacité de remboursement.

 

La TVA à taux réduit (5,5%)

La TVA à 5,5% concerne les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement ou d’entretien des résidences principales ou secondaires achevées depuis plus de 2 ans.

Seuls les travaux et équipements facturés par une entreprise sont éligibles.

 

Les aides de l’Anah

 

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (Anah), organisme public, propose deux aides à la rénovation énergétique : Habiter Mieux Agilité et Habiter Mieux Sérénité. Les aides sont attribuées sous conditions de ressources et le montant varie en fonction du seuil d’éligibilité, les seuils étant toujours ceux du premier tableau de l’article :

 

  Premier seuil d’éligibilité Second seuil d’éligibilité
Habiter Mieux Agilité et Sérénité 50% du montant total HT des travaux (maximum 10 000€) 35% du montant total HT des travaux (maximum 7 000€)
Habiter Mieux Sérénité Prime « Habiter Mieux » de 10% du montant total HT des travaux (maximum 2 000€) Prime « Habiter Mieux » de 10% du montant total HT des travaux (maximum 1 600€)

Habiter Mieux Agilité finance l’un des 3 travaux suivants :

  •  

    Isolation des combles aménagés et aménageables

  • Isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs

     

  • Changement de chaudière ou mode de chauffage

     

Habiter Mieux Sérénité finance un bouquet de travaux, c’est-à-dire un ensemble de travaux de rénovation énergétique réalisés en même temps. Ils doivent permettre un gain énergétique d’au moins 25%.

 

Seule l’aide Habiter Mieux Agilité est cumulable avec la Prime Quelle Energie, puisque Habiter Mieux Sérénité repose sur le dispositif des CEE.

On en parle dans cet article

crédit d'impôt

Le crédit d’impôt

Les particuliers qui veulent équiper leur habitation principale avec un système d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un soutien financier sous la forme d’un Crédit d’Impôt.